Poèmes : #  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #  

Titres en S

Scorbut
Salle des fêtes
Si Dieu était une femme
Soumission
Sourde Oreille
Shawri
Soul-Full
Sunset Boulevard
Somnambule
Samson en chemin
Stérile
Société de consumation
Sans histoire
Signe de vie
Seul domicile connu
Sexiste
Sous Un Casque Bleu
Sur des peintures de Christine Aubeye
Somnifère
Soir de relâche
Sur le site
Soul searching
Spontané
Supplément
Salto mortale
Sado-macho
Sirène
Sourire du vent...
Snapshot
Scintillements
Surprise
Sacrilège
Sans trop le vouloir
Saint-Sauveur
Saint Patron Des Silences
Scaphandre
Sans abri
Samantha
Sado
Sans doute
Songe à la douceur...
Sur ses gardes
Séparation de corps et biens
Sacré Monsieur !
Sur la route
Spécimen
Selfie
Seule au monde
Scrutin
Sans-abri
Secondes noces
Slam qui écoute le Jazz de Toufik Farroukh
Sous un ciel
Sang et eau
Style empire
Soleil Esquimau
Soul survivor
Stop !
Simiesque
Sparadrap commando
Sacro-saint
Siamois
Sans réfléchir
Spéléo
Sans collier
Soleil dépassé
slow motions
Souci de collectionneur
Simplicité
SOS Migrants (Épisode 1)
Silence
Sans froid
Surface
Strange fruits
Secret d'alcôve
Scènes d'hiver, scènes de vie
Soleil
Slowing down
Sauvages
Spectacle
Sirènes
Souhaits
Sourire de jais
Semer le vent
Sur le boulevard du 30 juin (Partie I)
Solitude 52
Solitude 87
Soupape
Sans rien entendre
Sans titre
Sincérité
Solitudes
Spleen des diamants
Sur-le-champ
Salve d'ogives
Souvent
Sans rancune
Silence
Susceptible
Silhouette ébène, les mains trop usées d'un artiste oublié
SDF
Signaux de détresse
Sang
Songe et mensonge
Sur mon papier glisse ma plume, elle s'use et cela m'amuse.
Sens en éveil
Sauve-qui-peut
Sens dessus dessous
Sentiment
Suicidaires avertis
Sans titre
Se souvenir
Silence trop bruyant
Smoke and Mirror Breaks
Son père
Sadomaso
Solitaire
Seconde chance
Sang d'ancre
Sans cesse
Say it loud
Soft Sounds of Love's Embracing Chase
Sans filet
Sommeil
Sagesse temporaire
Sous l'Epée de Damoclès
Sur le front
Sweet Caress of Summer's Light
Sobre
Suite pour violoncelle
Si la nuit
Sarments de vignes, serment d'ivrogne
Sauvez les sirènes !
Siffle mais ne parle pas
Soupir
Si
Sa grotte
Sur ma terre d'Afrique
Stigmates
Souvenir
Summer rain
Son Intime
Sonorité
Scalpel
Schizophrènes
Songe d'une mort rêvée
Stockholm
Salle d'attente
Son désir d'enfant
Sa raison de naître
Son absence
Sur mes pages
Sans titre
Sade (Pour Helen Folasade Adu)
Songe d'un soir
S.D.F., Sans Dignité Fixe...
Souffle
SMS
SOS sans avenir
Sans-façon
Safari
Soie noire et dentelles
Septième jour
Sadia, deux ans déjà
Substitut
Surréaliste
Sur l'oreiller
Sablier
Satine
Sentiments Nés Sous X
Sans titre
Sur le creux de ta bouche...
Sweetest Love
Sept secondes...
Spleen
Sur le fil
Subversif
Seigneur de mon Âme !
Sans aile
Suicides

Vous lisez

Slam qui écoute le Jazz de Toufik Farroukh

Sellou Diallo,  le 09.07.2014


J'écoute «l'inaccessible à bras ouverts» de Toufik Farroukh
Elle est voilée son envolée
Légèrement sombre
Elle étouffe un sanglot long loooooooooong
Son vent se refuse d'être une tempête
Juste une secousse de pleur
un appel au coeur absent
Il tend les bras à l'inaccessible
à bras ouverts pourtant

Musique.....................................


Elle est sublime la trompette qui calme la braise frétillante des percussions
Là bas derrière tout au fond et qui monte vague turbulente de mille respirations
Entends tu ?
Ce fondant de sanglot de jazz orphelin en pleine nuit
Entends tu ce murmure du coeur
Et pourquoi donc hésites-tu à m'aimer...
Mais pourquoi donc... dis ?
Ma voix faible sanglot qui s'étouffe
Le jazz fougueux qui gambade
Et hop sautille le piano fragile tige échevelée danseuse
Comme un serpent au bout d'un bâton qu'agite le vers libre d'un Baudelaire
Tu te faufiles Ô mon âme comme une ombre...

Le jazz devient pas feutré du rôdeur je suis ta frissonnante candeur et te rattrape
Petite
et fragile
petite main
De l'inaccessible
à bras ouvert pourtant

Musique.....................................

Trompette percussion piano trombone la grande dispute du jazz de Toufik
Et vole en éclat le coeur tendu à bras ouvert
Cristal frétillant comme pluie d'étoile dans la nuit de mon coeur
L'appel sourd au coeur absent O coeur absent O...
Coeur choeur de Jazz et rumeur de déluge grondant de désir fou
Et tout est mêlé dans une divine rhapsodie où le trot soudain galope et enveloppe
Le vent qui se refuse d'être une tempête et qui gicle ses envies d'extase IL FAUT QUE LA TROMPETTE LEVE LA voix voix voix.....................................

La trompette de Toufik calme bleu tango les ardeurs du cheval fou vers
L'inaccessible à bras ouverts... elle s'éloigne comme une ombre et laisse dans mon coeur la morsure d'une goutte de lait...
Perle de lait nubile à la pointe du sein tendu douce amertume de perle de lait qui palpite comme une morsure d'une goutte de lait tendre si peu pour épaissir ma soif

Jazz ta phrase saccade Secousse tourbillonne
JazzTourbillon de jazz Jazz puissante trompette

Es-tu en colère coeur... de jazz sanglot silence coeur de jazz jazzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Tu me détestes coeur...de jazz sanglot silence coeur de jazz
Jazzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Tu ne m'aimes plus déjà... Pourquoi tu ne dis rien... mais parle moi...
Tu es là coeur... Dis... bon... oui... moi aussi tu sais... mais pourquoi... non... je...

Coeur... de jazz sanglot silence coeur de jazz
Pourtant... Elle a pourtant... elle pourtant... a... elle a pourtant ouvert
Elle...
L'inaccessible à bras ouverts elle a pourtant ouvert son coeur

Musique finissante.....................................

Qu'il est bon et triste dans les fausses notes de nos petites misères
D'entendre le jazz de Toufik
Comme le Jazz de mon coeur de lait furieux de n'avoir pas giclé ces notes
De perles blanc de lait
Rêve de jazz inanimé
Comme le Jazz orphelin de Senghor
Qui sanglote sanglote sanglote sanglote bleu tango.


Slam SELLOU DIALLO Journal en Musique
Mai 2013


« L'inaccessible à bras ouverts » morceau extrait de l'Album Cinema Beyrouth (2011) de Toufik Farroukh

 

Commentaires

Laissez un commentaire.

Tous les champs sont obligatoires.