Poètes :

Patrick Fran��ois : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #  

Titres en T

Vous lisez

Tunisie... rêve ou lésion ?

Patrick François,  le 17.05.2011


Tunisie... rêve ou lésion ?
Révolution ?
Sur toutes les lèvres.
Le peuple a croc.
Le peuple accro.
Mais la question : rêve ou lésion ?

Rêve ?
En tout cas, la fin d'un cauchemar...
La fin d'une fratrie.
La fin de la faim prescrite tel un médicament gouvernemental.

Rêve ?
En tout cas, la fin de Ben Ali, de Trabelsi, de tralali, de Tralala...
Treize ans qu'ils attendaient cette mise à mort d'un clan mafieux,
D'un règne de feux,
D'une terre muselée.

Rêve ?
En tout cas, cette fin d'un régime déréglé.
Oligarchie de mariage.
Oligarchie de gâchis.

Rêve ?
En tout cas, l'air est plus libre...
L'air est plus frais, sans eux...
Mais gare aux bêtises...

Rêve ?
J'avais tout de même senti cette odeur de débandade, la dernière fois, à Djerba.
Soupirs aigres des condamnés, en liberté.
Faire semblant que vie de rêve...
Faire semblant que vie est vie...

Rêve ?
Sans doute.
Une issue.
Une lutte aboutie ?
Rêvons donc !

Rêve ?
Sans doute la fin d'une certaine omniprésence,
La mort d'une complaisance ;
L'agonie de l'affreux...

Rêve ?
D'un demain.
D'un destin.
D'une envie conjuguée au présent et surtout au futur pour le plus grand nombre.

Rêve ?
Sans hésiter.
Il faut que le peuple rêve !

Rêve ?
Une histoire née depuis l'indépendance,
Un tyran remplace un autre :
Coup d'état médical.

Rêve ?
La fin du « néo-Destour ».
La fin du détour.
Du détournement de tout.
Du destin brûlé.
Du détournement du peuple.

Rêve ?
Sans doute que oui.
Mais aussi une lésion.

Une lésion car vive est la haine de ceux qui ont trop souffert.
Une lésion de l'âme des braves.
De ces gens si forts pour la fierté et l'économie de la Tunisie.
Le monde les regarde...
La France les regarde...
Le tourisme les regarde...
Le FMI les regarde...

Une lésion du coeur.
Une lésion du rêve et puis après ?
Eviter la fracture définitive.
Eviter la lésion des lésions,
Celle qui proscrit l'enterrement de ce même couteau que le colon nous a laissé.

Mais comment ?
Comment trouver le courage de dialoguer avec le clan l'ancien bourreau ?
Puisqu'il le faudra pour ne pas tout condamner à mort...
Alors, Tunisie, rêve ou lésion ?
Révolution ?
Evolution...

 

Commentaires

Shou, 22.05.2011
Fabienne, 17.05.2011

Laissez un commentaire.

Tous les champs sont obligatoires.