Poètes :

annie23 : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #  

Dernière inspiration

Rendez-vous à Londres

annie23,  le 05.10.2009


Je l'aurais attendu assise sur ce bord de pelouse juste a coté des trois drapeaux comme prévu vêtue de ma longue robe à motif fleuri et regarderais impatiemment tout ces promeneurs marchant sur le quai se mélangeant aux uns et aux autres. Et puis tout à coup, je lèverais les yeux sentant une ombre se dessiner sur moi, ma petite voix intérieure me chuchoterait de lever ma tête, que cette apparition serait bel et bien lui et que je l'aurais aperçu.Il serait beau, élégant, habillé d'un simple jean décontracté et d'un petit polo noir, le sourire aux lèvres.Je serais saisie de tout mon être et m'aidant à me relever pour être face a lui il m'aurait dit « bonjour » avant de m'embrasser passionnément sur les lèvres. On se regarderait longuement jusqu'à en éclater de rire, et partirions côte à côte nous fondant dans la masse de touristes et d'anglais se souciant guère de notre présence, il y aurait eu au début de notre marche menant nulle part ailleurs un long et pénible silence qu'il aurait brisé en me demandant si ça allait.Je lui aurais répondu timidement «  oui  et toi ?» et la il se serait arrêté, m'aurait regardé intensément dans les yeux et m'aurait une fois de plus goûtée de ses lèvres. Alors, j'aurais commencé à rire aux éclats peut être pour dissimuler ma gène mais je le lui aurais rendu, me prêtant au jeu, cette fois plus langoureuse et tendre. Comme si le temps se serrait subitement arrêté, les gens autour ne seraient plus que des âmes errantes qui nous frôleraient de leurs sombres manteaux, dont un mélange de fraise, de bières et de cigarette nous recouvreraient.On aurait été ensuite boire un verre dans un bar pas loin. Je n'aurais pas quitté des yeux sa personne par crainte de le voir s'évanouir dans la nature. Il n'aurait cessé de me dire à quel point il me trouvait belle et que c'était encore mieux que dans ses rêves les plus fous parce que oui je serais belle, ravissante, irrésistible et sublime dans ma robe en lanières qui soulignerait les rondeurs de mes seins.On parlerait longuement, et la chose la plus importantes: il me ferait rire comme jamais.

Oui, je nous vois, tous les deux à la terrasse d'un café londonien, les gens qui passent, le brouhaha de London bridge nous enveloppant dans ses nuages de vapeurs.

 

Commentaires

Laissez un commentaire.

Tous les champs sont obligatoires.