Poètes :

Gioia Kayaga : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #  

Dernière inspiration

Le sang est une fausse piste

Gioia Kayaga,  le 05.11.2015


Le sang ne se remonte comme un ruisseau,
ni ne s'escalade comme un arbre
-aussi généalogique soit-il.
Le sang chuchote mais ne dit rien,
comme le corps il se tait bruyamment : il grince.
Et aux pauvres égarés par la rouille des sirènes
qui lui crient en colère :

"Je devais avoir mille langues et je n'en ai qu'une !
Je devais avoir mille couleurs et je n'en ai qu'une !
Où sont passés mes milles visages, mes milles villages d'origine ?
Où sont passés les galaxies englouties pour arriver jusqu'ici ?"

Le sang - muet, limpide - ne répond rien
sinon le vide.

 

Commentaires

Laissez un commentaire.

Tous les champs sont obligatoires.