Poètes :

Darkchild : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #  

Autres titres

Il est temps
Autres temps

Dernière inspiration

Autres temps

Darkchild,  le 26.10.2010


Autres temps, même heurts,
Nos aïeux ont péri pour la liberté.
Autres temps, mêmes erreurs :
Ils ne les ont ni compris ni écoutés.

On leur a légué un Congo aux richesses inépuisables,
Ils le spolient et ne se soucient guère de le développer.
En outre, ils font preuve d'une malhonnêteté incroyable :
Avec un tronçon de route asphaltée ils pensent nous tromper.

Autres temps, même discours,
Ils promettent des lendemains meilleurs.
Autres temps, mêmes parcours,
Une fois élus, ils deviennent nos fossoyeurs.

Pour accéder au pouvoir ils usent de tous leurs charmes
En faisant miroiter monts et merveilles aux nobles citoyens.
Cependant, ils entretiennent la misère du peuple par les armes
Et se maintiennent à la tête de notre pays par d'ignobles moyens.

Autres temps, même politique,
Ils ont hérité de la démocratie.
Autres temps, trajectoire chaotique,
Ils l'ont transformée en médiocratie.

Quand liberté et légitimité riment avec médiocrité,
Oppression et répression comme méthodes de pression
Lorsque le franc-parler n'a désormais plus droit de cité
Face à ceux qui bafouent la souveraineté de notre nation.

Autres temps, même rancoeurs,
Ils éliminent celui qui les critique.
Autres temps, piètres valeurs,
Ils n'ont aucune fibre patriotique.

Le sang des innocents les laisse désinvoltes :
À coups de tortures et assassinats, ils sèment la terreur.
Alors que le sacrifice des martyrs fait gronder la révolte,
Ils continuent de s'adonner à des exactions et à l'horreur.

Autres temps, même cupidité,
Ils sont avides d'argent et de pouvoir.
Autres temps, même stupidité,
Ils croient que personne ne peut le savoir.

Ils ont fomenté de viles et obscures tractations
Qui nous ont si longtemps amadoués et aveuglés.
Ils ne peuvent dorénavant plus berner la population,
Mais ils osent crier au scandale lorsqu'ils sont épinglés.

Autres temps, même injustice,
Ils ont souvent pris des décisions arbitraires
Autres temps, mêmes supplices,
Ils devront faire face à la vindicte populaire.

Ils vivent dans la cruauté et l'impunité
Et ferment les yeux sur leurs abominations.
Sans pardon, on les jugera pour leur iniquité :
Très bientôt sonnera le glas de leur condamnation !

 

Commentaires

Calugi, 29.12.2011
h20, 22.12.2011
Seika, 31.10.2010
Ali Kalonga, 26.10.2010
Chris Levo, 26.10.2010

Laissez un commentaire.

Tous les champs sont obligatoires.