Poètes :

Blue : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #  

Autres titres

Ma petite

Dernière inspiration

Ma petite

Blue,  le 10.04.2010


Bonjour ma petite

Ah! Quel évènement fut pour moi, ta naissance, tout au long de ma grossesse je me suis sentie bénie par tous les Dieux de l'univers, mon corps devenu cathédrale, portait en son sein la vie.

Jour après jour je te sentais là présente, je te suivais dans ton développement, je me bichonnais, m'alimentais avec soin afin de te transmettre tout ce dont ton petit corps en formation avait tant besoin.

Et puis, le grand jour arriva enfin, ce jour de notre rencontre amoureuse, oui ma belle et dès notre premier regard j'ai su que je t'aimerais pour la vie. Petit bébé tout frais, tout rose, tes yeux marins déjà grands ouverts sur la vie ont plongé dans les miens et quel émoi j'ai ressenti à ce moment là de nos deux vies.

Quel bonheur nous avons ressentis ton papa et moi à te recevoir comme le plus beau des cadeaux que la vie pouvait nous offrir. Les yeux remplis de larmes nous apprivoisions ainsi ton si joli minois. Humions ton odeur avec délectation, nous contemplions la perfection ainsi offerte à notre regard admiratif.

Nous avons comptés avec amusement tes petits doigts et tes minuscules orteils pour êtres certains qu'il n'en manquait pas un. Tu as eu droit à tant de câlineries, de chatouilles et puis tes premiers sourires sont venus embellir nos vies jour après jour.

Depuis ta tendre enfance, tu es pour nous notre rayon de soleil, ta grande générosité, ta vivacité, tes pitreries sont pour nous une source constante de bonheur.

Tu grandissais, radieuse et enjouée et j'anticipai ton premier jour d'école, la grande séparation s'est produite de très heureuse façon. Tu nous ramenais une ribambelle d'amies à la maison, vos jeux, vos rires et votre imagination débordante de vitalité mettaient tant de couleurs dans ma vie et je me réjouissais de ta chance d'être si bien entourée.

Il y eut la puberté qui se faufila doucement presque à notre insu et puis, l'adolescence avec tous ses soubresauts, ses inquiétudes et ses tourments. La transformation profonde s'amorçait, ce besoin de trouver ta propre identité, tes élans irrépressibles d'indépendance pour conquérir ton espace personnel. Un jardin secret s'installait.

Tu faisais tes expériences et je te servais de garde-fou, te regardais évoluer, faire de faux pas, te reprendre, passer de l'adolescence et doucement t'avancer vers l'âge adulte et demain tu auras 21 ans.

Merci ma fille, en te regardant grandir, j'ai grandi moi aussi, j'ai beaucoup appris de toi. Merci pour tout ce bonheur ressenti et partagé.

Ta maman qui t'aime et t'aimera jusqu'à son dernier souffle.

 

Commentaires

Cécilegalia, 31.01.2011
Amandine, 10.04.2010

Laissez un commentaire.

Tous les champs sont obligatoires.