Poèmes : #  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #  

Titres en M

Matinal
Mathématique
Mauvais élève
Murmure du vent
Mutations
Messe en ré
Morphée me lâche
Made in
Magic One
Mot d’excuse
Ma poche à trou
Mufle (Soap Opera/Saison 2)
Mourir de chagrin
Migrateurs
Musique de mon cœur
Mes pensions alimentaires
Marées
Microbe Poésie
Mauvais temps
Mâle luné
Maux d'amour
Musique des yeux fermés
Ma lune à moi
Métro boulot dodo
Mouillée
Mains coupées
Madame Télévision
Mascarades
Marchandage
Marécage
Mamy fait de la résistance
Mûrir comme une ride
Marque et Ting
Mauvais Oeil
Mon ami le colon, caché sous un vernis anarchiste
minutes
Miroir
Mots doudous
Mauvais payeurs
Monsieur et Madame Yamamoto
Mourir debout
Mille pattes
Machinalement
Mea culpa
Ma voisine
Mission
Mer triste
Mon pire ennemi
Mon nom de plume
Mantras
Mécaniques au repos
Moi
Monsieur
Miss Bleue Sanguine
Monochrome
Miroir Déformant
Métropole
Mère Nature
Mon frère
Mal vu
Mains nues vers les fontaines
Mascarade
Musique de fond
Mardi gras foot-ballistique
Mpaka mwisho
Mots doux-amers
Méditation
Mordus
My Negro Blues
Moi dont les cheveux sont gris
Ma conseillère d'orientation
Mirrors
Mes larmes oranges
Mi-ami, mi-amant, mi-amor
Mes voisins
Mais, il rôde des loups...
Mots fleuris
Mont-de-piété
Mauvais calcul
Moche
Mon Enfant-coquelicot
Montgolfière
Mémo tactile
Mon producteur
Mesure
Mon écho sonore
Mémoire
Mon vieux père
Maître ou traître
Morale à double tranchant
M'amour
Mon père dans tes yeux
Menotte
Ma Foi
Mains
Mauvaise mine
Manque
Migritude
Music-hall
Mbanda
Ma fille
Message urgent
Main Course
Mutine
Mille soleils
Muet
Modèle unique
Marche arrière
Matins blêmes
Maux d'ordre
Miel de Babel
Mauvais temps
Maison de repos
Montreur d'ours
Militante des Hautes Terres
Moi aussi
Mon coeur est gros
Mon Afrique
Mirror be Cleared for Dance
Mission accomplie
Ma petite lumière bleue
Ma vie de pirate
My city in tears
Ma maison morte
Mutilée
Maladie désirable
Modern Love
Men eat men
Mon sac de billes
Mind is falling
Me laver la bouche
Mon cinéma
Mélodie amoureuse
Mort spiritueuse
Martien
Mauvaise saison
Mes factures en souffrance
Mes bulles de savon
Mère en colère
Mimi mon chaton
Microcosme-Macrocosme
Miss Solitude
Mikado
Mwana Mwasi
Mes petits frères ont les cheveux gris...
Mes amis les animaux par Zoulikha (7 ans)
Ma voisine prend sa douche et cela me touche
Morte-saison
Mode sans échec, pas avoir mais être.
Ma feuille morte
Mal de mère
Mauvaises graines
Ma flamme
Mère, le monde meilleur...
Mes fournitures de bureau
Mensonge d'une nuit d'été
Mon pareil
Mes Perles à Moi
Mes rides, je les adore.
Message chiffré
Mon démon
Mon luxe c'est toi...
Ma Terrasse
Mauvaise chute
Ma Plume
Mixte
Ma dernière volonté
Mirage
Mon exil
Ma petite
Mille et une roses
Ma solitude
Ma mère
Madame la Morale
Maman
mes amis, mes amours...
Mauvaise Route
Mes chattes
Marie revisitée
Mortel
Marie Jane
Ma révolte
Musique
Moi, près d'Elle
Mélodie
Mes mains
Meurtrissure
Mauvaise Impression
Me, My emotions and I
Michael
Mon fils
Mal en temps dû
Me, Alcohol and You
Make Me Better
Ma prière
My eyes
Ma fille...
Midi
Moment de Faiblesse
Ma Claque !
Ma Rose
Miss Mistake
Ma foi

Vous lisez

Mon exil

Olfa,  le 14.04.2010


Le silence.


"Souffres-tu, grand-mère ?"


«Lorsque tu brises le Silence, ma fille,

Excuse-toi d'abord auprès de lui."


"De miel, je fends tes paroles en espérant

Que tu n'en seras que plus sucrée».


"Maintenant, parle à mon tympan qui t'est sourd.

Comprends-moi, à force de malentendus,

Je suis devenue malentendante.


Regarde mon oeil qui ne te voit plus

D'avoir tant pleuré ton absence, ma fille,

Et écoute ce que la courbe de mon dos a à te conter...»


Au mur, mes ancêtres

Sur moi penchés,

Sourient au secret

En passe d'être livré:


«J'ai baisé tes pieds alors qu'ils se dirigeaient vers une autre contrée,

Balayé le sol foulé pour n'en garder que les empreintes de retour;

J'ai prié pour que la rumeur de ta visite se répande au plus vite."


Alors que nous avions embrassé l'exil,

Tenté de calmer la faim de nos ventres criants

Emplis de certitudes, nous avions fait fausse route.

La misère n'avait pas brisé ses os;

C'est sous le poids de notre exil qu'ils avaient plié.


"Ma fille, on n'a qu'un seul dos.

Regarde, je ne souffre pas. "


Ne fléchir que face à l'Amour,

Mon exil le lui avait appris.

 

Commentaires

Galia, 10.02.11, 12:44:41
Très beau...
Chris Levo, 17.10.10, 23:29:54
Tu allies à merveille conversations animées et sentences impersonnelles tout en gardant un rythme soutenu tout au long de ce texte qui gagne en intensité avec le dénouement.
Ufuono, 19.04.10, 17:32:07
Les migrations, ce sujet qui te tient tant à coeur... Et pour cause, ton texte est superbement écrit!
Amandine, 14.04.10, 11:48:19
"Et l'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré", Molière.
Si ce texte est une fiction, tes écrits sont brillants et aveuglants de sagesse...
Seule une belle âme peut écrire de telles choses :-)
pasqual, 14.04.10, 11:00:35
Un sujet sensible manié avec brio...
C'est un thème que tu maîtrises tout en finesse, Merci!!!
julien, 14.04.10, 10:55:18
Un coup de maître... Mes respects.
nono, 14.04.10, 9:32:59
quand on lit sur chaque vielle peau , chaque vieux os nous reconte que Whooowwww we are so loosy!!!
bravo Olfa
Kris Fondation Mundele, 14.04.10, 9:07:48
Cet échange est d'une très grande richesse ! Ce dialogue me parle et touchera tous ceux qui savent ô combien une Grand-Mère est précieuse, ô combien elle est le pilier, le ciment d'une famille ! Ce texte est tout simplement magnifiquement exprimé !
Shou, 14.04.10, 0:49:56
J'aime beaucoup :)... et les échanges avec les anciens nous apprennent tant...Merci :)

Laissez un commentaire.

Tous les champs sont obligatoires.