Poèmes : #  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #  

Titres en J

Journal d’un retour. (Extrait 5)
Journal d’un retour. (Extrait 4)
Je suis loin...
Jungle Humaine
J'ai toujours voulu
Journal d'un retour. (Extrait 3)
Journal d'un retour. (Extrait 2)
Journal d'un retour. (Extrait 1)
Judas
Jouets sortis de l'ouate
Jour férié
Jour ouvrable
Jamber les déconvenues
Joseph D.
Jeux de rôles
Jumelles
Juices
Jambe de bois
Johnny Negro
Jamais
Jardin secret
Jozefa
Journal intime
Jours heureux (Le vieux machin)
Jazz à Jericho
Je te pleure ma Forêt Kongo
Jusqu'à c'qu'amour s'ensuive
J'en rêve encore
Jungles d'accueil
Just Like A Dream
Journée de la femme
Janvier
Je n'ai rien vu à Bukavu
Je sais pas
Jeu de mains
Je m'en vais
Jazz
J'en ai rien à cirer de ton dernier voilier
Je roule à gauche, à droite...
Jouir d'ouïr et ouïr de jouir
Je sais
Jardins piégés
Je ne le dirai pas
Je ne me fatigue pas
Je veux
Jeux d'acteurs
Juste besoin
Je ne vous dirai pas...
J'abandonne
J'emprunte
Je t'aime
Je suis à la fenêtre
Jeux d'enfants
Je marchais
J'ai perdu mon mouchoir
Jugement dernier
J'abrite
J'avais rêvé
Je ne suis qu'un corps
Joy
Je te regardais...
Je n'irai plus rue Sombre
Je reviendrai
Je suis
Jeu de société
Je t'aime
J'aimerai que ce soit lui
Je serai ton fond marin (Extrait)
Journal intime
Je te hais
Just one
Je l'aime trop
Juge
Jusqu'au trognon
Jouer avec le feu
Je t'oublierai
Jour sans
Jeu de guerre

Vous lisez

Je serai ton fond marin (Extrait)

Ben ,  le 09.01.2010


Je serai ton fond marin pour que tu puisses y déposer ton ancre en cas de tempête.

Dans la forêt obscure, comme mille lucioles je brillerai
Si l'endroit n'est pas sûr, ton garde du corps je serai

Les jours de brume, je serai ton seul phare
Ta pleine lune lors des nuits trop noires

Je serai ton porteur lors d'expéditions
Et ton radar officiel en cas de perdition

Si jamais, nous sommes hors piste
Pour te sortir de là, je serai l'artiste

Tu viens d'un pays que je ne connais pas
Je n'ai pas peur, c'est si bon d'être avec toi

Peu importe les changements de saisons
Je pense pouvoir m'adapter de toute façon

Contre les rebelles, je tenterai d'être devant toi
Pour te préserver des atrocités de ces gens là.

Au dur combat je te servirai comme une arme
Je serai aussi l'étoffe qui essuiera tes larmes

Ces mots inscrits sont peut-être forts
Leurs significations sont bien plus encore

A l'école, j'aurai voulu être ton maître
Peut-être aussi père pour te voir naître

Dans la douleur, je viendrai à ton secours
Pour une heure, un jour ou pour toujours

Dans la détresse, je t'épaulerai
Dans la difficulté, je t'assisterai

A ton chevet, c'est ma main que tu pourras prendre
Car souvent tu es à l'écoute dans ma tourmente

Sur mon épaule, ton doux visage sera déposé
Nous serons l'un contre l'autre de façon conjuguée

Toutes ces phrases ? ... Parce que tu es rayonnante
Pas besoin de parler ... Si comblé par ta présence

Grâce à toi, perpétuellement je me régénère
A mon équilibre, tu es vraiment nécessaire

Tu es l'étincelle qui fait tourner mon coeur
Je désire participer longtemps à notre bonheur

Tu es mon étoile, mon repère
Étoile filante parfois, c'est vrai

Je participerai à tes réjouissances
Plaisirs partagés et joies immenses

Pour longtemps, je serai ton ami
Je pense à toi souvent, moi aussi

Comme un âne, tu es têtue mais supportes bien les charges
Comme une lionne, si radieuse, sauvage et racée à la fois

Parfois panthère, passive mais explosive
Moments pénibles où j'en perds la salive

Nous oublions aussi vite ces maux
Les remplaçons par d'autres mots ...

Mots d'amour, c'est presque tous les jours
Je n'ose y penser, peut-être pour toujours

Et pour achever, ...

Si un jour tu t'en cours
Vers un autre amour

C'est sûr, je sais que j'aurai mal
Mon coeur perdra quelques pétales

Je ne t'en voudrai sûrement pas
Espérant que notre amitié durera

Nous deux c'est tellement fort
Que je t'en demande encore

Souvent je te trouve très positive
Je te l'écris aussi dans cette missive

Ce texte n'est pas une promesse
Cela me tourmente sans cesse

C'est en souvenir de notre vraie complicité
Que ce soir, ces phrases sont mises sur papier...

 

Commentaires

Nicolas Bowama, 11.01.10, 21:34:39
Très beau texte, j'en ai aussi les larmes aux yeux.
parfumcoco, 09.01.10, 15:05:46
C'est tellement si....
J'en ai les larmes aux yeux.

Laissez un commentaire.

Tous les champs sont obligatoires.