Récente inspiration

Lettre ouverte

Nganji,  le 21.04.2019


Puisqu’il faut parfois t’écrire
Sans arrondir mes angles
Faire de faciles jeux de mots
Pour mieux dépoussiérer
D’ennuyeuses évidences

Pour la métaphore

Je coulerai une seule larme noire
Sur ta grande feuille blanche
En manque de couleurs
Si
Et seulement si
Tu prenais de temps en temps
La peine de te demander
Ce qu’impliquent tes inventions
Tes belles trouvailles
D’expressions allant
De ‘musique du monde’
Pour ne pas dire ´tiers monde’
À ´personne de couleur’ comme si
Toi t’en avais pas une
De couleur

Tu sais quoi d’autre rime avec couleur ?
Douleur

Pour la MetaForce

Faisons la fête
Ouvrons le bal
Mangeons chez Bernard

Les apparences colorées
Le style ethno-récupéré
Les musiques saccadées
À la sauce exotique
Sont toujours à la mode

Tout le monde est là
Au premier rang
Tout le monde applaudit
Debout
De préférence

Mais

Quand il faut porter les douleurs
Qui sont souvent cachées
Volontairement ou pas
Derrière chaque textile
Derrière chaque refrain
Derrière chaque culture
Déracinée
Chaque épice
Chaque invention scientifique
Sciemment détournée
De leur teinte d’origine

Quand il faut assumer et porter
Les douloureuses stigmates
Nées des siècles d’infantilisation
Et de déshumanisation

Quand il faut faire tout cela

Il n y a plus personne
Ni devant
Ni au balcon

 

Autres inspirations

Chevalier de la Plume
J'écris
Transgênant
Deux pieds sur terre
Panem et circenses
L’homme incendie
Nos langues soeurs
Mille et une vies
Ruines d'enfance
De Passion
Pour tout et rien
Transport
L’autre zoo
Double foyer
Hidden Dialogues
Shambokazi
Le nombril du monde
Murs De Pluie
Museum
Le pouvoir de l'amour
Interdits
Encore toi
Le gris du ciel
Un flash dans la nuit
Enquête sur le mal fait à une mouche
Fragile
Observateurs
Poisson Élément Terre