Récente inspiration

La ballade des canards

Cindy,  le 19.12.2018


J’ai toujours aimé porter des chaussures ouvertes,
Marcher les pieds nus dans l’herbe.

L’homme au chien fou a disparu,
Je le vois au loin, aussi vite qu’il était venu.

Un couple de canards se reposent sur la berge,
loin du tumulte de leurs congénères.
Se doutent-ils que je les observe
Quand le vent agaçant les exaspère?

Ils sont inséparables,
Ils semblent seuls au monde.
Et moi, d’écrire cette fable,
Je sens mon cœur qui tombe.

Ils s’éloignent du rivage,
En flottant doucement.
Mon amour je pense à nous,
Tu me manques cruellement.

Je suis comme ce canard solitaire,
qu’aucun autre ne semble accompagner,
mon cœur brisé comme le verre,
le jour où tu as cessé de m’aimer...

 

Autres inspirations

Tes moindres désirs
Trouble du sommeil
Un pas de plus
Carte Mémoire
Sur un autre ton
Sans toi
Vers dévergondés
Ligue des champions
Jaloux
La piste des éléphants
Piquante piquant
Délinquance
Vertige
La clé des songes
Plasticine
Football
Escalade
Bonheur
Une bonne paire de... tact
Toast à l'éphémère
Perpétuité
Acharnement
L’enfer des apôtres
Le retour au calme
Petit mot
Au Belvédère de la Criante Bêtise
Mourir, renaître.
L'heure de la Saint Glinglin