Récente inspiration

La ballade des canards

Cindy,  le 19.12.2018


J’ai toujours aimé porter des chaussures ouvertes,
Marcher les pieds nus dans l’herbe.

L’homme au chien fou a disparu,
Je le vois au loin, aussi vite qu’il était venu.

Un couple de canards se reposent sur la berge,
loin du tumulte de leurs congénères.
Se doutent-ils que je les observe
Quand le vent agaçant les exaspère?

Ils sont inséparables,
Ils semblent seuls au monde.
Et moi, d’écrire cette fable,
Je sens mon cœur qui tombe.

Ils s’éloignent du rivage,
En flottant doucement.
Mon amour je pense à nous,
Tu me manques cruellement.

Je suis comme ce canard solitaire,
qu’aucun autre ne semble accompagner,
mon cœur brisé comme le verre,
le jour où tu as cessé de m’aimer...

 

Autres inspirations

Chevalier de la Plume
J'écris
Transgênant
Deux pieds sur terre
Panem et circenses
L’homme incendie
Nos langues soeurs
Mille et une vies
Ruines d'enfance
De Passion
Pour tout et rien
Transport
L’autre zoo
Double foyer
Hidden Dialogues
Shambokazi
Le nombril du monde
Murs De Pluie
Museum
Le pouvoir de l'amour
Interdits
Encore toi
Le gris du ciel
Un flash dans la nuit
Enquête sur le mal fait à une mouche
Fragile
Observateurs
Poisson Élément Terre