Récente inspiration

La ballade des canards

Cindy,  le 19.12.2018


J’ai toujours aimé porter des chaussures ouvertes,
Marcher les pieds nus dans l’herbe.

L’homme au chien fou a disparu,
Je le vois au loin, aussi vite qu’il était venu.

Un couple de canards se reposent sur la berge,
loin du tumulte de leurs congénères.
Se doutent-ils que je les observe
Quand le vent agaçant les exaspère?

Ils sont inséparables,
Ils semblent seuls au monde.
Et moi, d’écrire cette fable,
Je sens mon cœur qui tombe.

Ils s’éloignent du rivage,
En flottant doucement.
Mon amour je pense à nous,
Tu me manques cruellement.

Je suis comme ce canard solitaire,
qu’aucun autre ne semble accompagner,
mon cœur brisé comme le verre,
le jour où tu as cessé de m’aimer...

 

Autres inspirations

Montjoie Saint-Denis
Presqu’île
Semence et migraines
Compatible
Le cours de l'histoire
Erreur de calcul
An neuf
Histoires de merde
Trou noir
La mer
Perdu d’avance
Pyrotechnique
Délire nocturne 3
Ainsi parlait Tata Lova (05)
Communications
Maladie d’âmes lourdes
Délire nocturne 2
Censure à éclipses
Dieu Questionnait Déesse Répondait
Appendices
Grand Rêve Grandes Blessures
Plaisirs
Ma danse, mon émoi
Noël
Trauma Un
Maquillage
Gros mot
L'égalité des chances