Récente inspiration

Si seulement

Nganji,  le 05.11.2018


Les ailes poussaient dans le dos

Pour qu’on puisse coller nos fronts

Et se prendre dans les bras

Pourtant

Des doutes, sans cesse, me traversaient

Et je ne retenais plus rien

Ni le temps, ni les gens

Ni les enfants orphelins de terre et de mer,

Ni leurs âmes vagabondes

Qui faisaient des bonds

À chaque courant d’air

Pourtant

J’aurais juré t’avoir reconnue

Toi aussi

Parmi elles

J’aurais juré fermement

Au nom du ciel

Si seulement

Il y en avait un

 

Autres inspirations

Chevalier de la Plume
J'écris
Transgênant
Deux pieds sur terre
Panem et circenses
L’homme incendie
Nos langues soeurs
Mille et une vies
Ruines d'enfance
De Passion
Pour tout et rien
Transport
L’autre zoo
Double foyer
Hidden Dialogues
Shambokazi
Le nombril du monde
Murs De Pluie
Museum
Le pouvoir de l'amour
Interdits
Encore toi
Le gris du ciel
Un flash dans la nuit
Enquête sur le mal fait à une mouche
Fragile
Observateurs
Poisson Élément Terre