Récente inspiration

Si seulement

Nganji,  le 05.11.2018


Les ailes poussaient dans le dos

Pour qu’on puisse coller nos fronts

Et se prendre dans les bras

Pourtant

Des doutes, sans cesse, me traversaient

Et je ne retenais plus rien

Ni le temps, ni les gens

Ni les enfants orphelins de terre et de mer,

Ni leurs âmes vagabondes

Qui faisaient des bonds

À chaque courant d’air

Pourtant

J’aurais juré t’avoir reconnue

Toi aussi

Parmi elles

J’aurais juré fermement

Au nom du ciel

Si seulement

Il y en avait un

 

Autres inspirations

Sceptique
La leçon
Montjoie Saint-Denis
Presqu’île
Semence et migraines
Compatible
Le cours de l'histoire
Erreur de calcul
An neuf
Histoires de merde
Trou noir
La mer
Perdu d’avance
Pyrotechnique
Délire nocturne 3
Ainsi parlait Tata Lova (05)
Communications
Maladie d’âmes lourdes
Délire nocturne 2
Censure à éclipses
Dieu Questionnait Déesse Répondait
Appendices
Grand Rêve Grandes Blessures
Plaisirs
Ma danse, mon émoi
Noël
Trauma Un
Maquillage