Récente inspiration

Croquer à pleines dents

Nganji ,  le 05.07.2018


Malgré
L’essoufflement du cœur
Sur ces tapis roulant
De belles gouttes de sueurs

Tellement symptomatique

Dans mon club de gym
Rempli d’exercices groupés
Musclant la solitude

Du jour levé au soleil couché
Sur des tapis de yoga
Affamés

De calories
De tenues moulant
Des chairs endolories

J’n’ai pas mal
Est le mensonge répété
Avant que ne cessent

De manière automatique

Les soupirs criées
Pour s’encourager
D’exister

Plus loin que les limites
D’hier
Que je veux dépasser

Plus longtemps que les minutes
Qui séparent celle écoulée

Entre le moment où je vois mes escalopes
Et quand elles se font bouffer

Entre la première gorgée de bière
Et mon dernier rot

Entre les trois mousses au chocolat
Et les crèmes glacées

Enfilées juste avant
D’aller me coucher

C’est là
Que mon véritable cœur
Se remet à vivre
Et que je me lèche
Les doigts
Plusieurs fois trempées
Dans le pot
De sucre vanille
Royalement posé
Sur ma table de nuit


 

Commentaires

Ajoutez un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.

Autres inspirations

Messe en ré
Ignorance
Rien à signaler
L'effacement
Visage Noir, Sourire Blanc
Pacte Scellé
Trains en passage
Insomnie (02)
Vague à l’âme (02)
Tableau (02)
Le majordome de madame
Derrière les paupières
Superproduction
Le gris est une couleur
Derniers commentaires
Daan : Très puissant et droit au coeur.

Daan : Si vrai. Super!

Fabienne : Hooo...

Fabienne : étoiles de...garde

Fabienne : Triste mais doux

Fabienne : Il n'est pas mort tout seul puisque nous lisons ces mots ... Superbe...

Fabienne : Beau...

Oligo : La trop rare M. Phoba, avec son étonnant accès aux mots et cette sensibilité largement offerte ... Un plaisir

Fabienne : Beau mais pas seulement..

Fabienne : Bouleversant

Fabienne : Quelques mots très beaux..

Nganji : Bouleversant...

Oligo : On a déjà parlé de poèmes photographiques pour ceux recueillis sous le titre U.S.A. (Paul Morand - 1927) Ici, on pourrait parler aussi de reportage poétique. Autant le premier extrait m'a étonné par sa rupture totale avec ta production 'visible' et avec les habitudes du site, autant j'y ai pris goût et j'ai eu plaisir à lire ce troisième extrait . A suivre bien sûr...

Fabienne : Superbe.