Récente inspiration

Vivre à en mourir

Nganji,  le 08.02.2018


puisque

ces ailes que l’on voit
pousser dans le dos
des nouveaux-nés
ont plusieurs couleurs
anges-en-ciel

nous supporterons

les mêmes trêves
combattues sous la pluie

avec leur lot
de douleurs essentielles

aveuglantes pour certain.e.s

éclairantes pour d’autres

et cela

peu importent

les coups de tristesse
tirant vers le bas
le front
de nos vieux os

peu importe

qu’un troisième oeil
s’ouvre ou pas
pour montrer la route

le grand tiroir
des secrets oubliés
ne pourra

en rien abîmer

ce que l’on ressent
à mourir debout

ni les frissons sous la peau

ni l’espoir de gagner

d’autres guerres

invisibles


 

Autres inspirations

Les ogres sont nos amis
Babylone gagnant
Deux fois
Bouche à oreille
Antidote
Ange déçu
Cherche ophtalmologue suicidaire
Anesthésie
Aide humanitaire
Ainsi parlait Tata Lova (06)
La logique de l'argent
Coeur
Education
Chercher l’essence
Le feuilleton (Soap Opera / Saison 3)
Tentative Une
Le bas-côté
Ta bouche
Plantation
Capharnaüm
Mots moquant
Libido
Etat des lieux
Jeu de langue
Généalogique
Énigme
Un passage à vide
Cinquième