Dernière inspiration

La ballade des canards

Cindy,  le 19.12.2018


J’ai toujours aimé porter des chaussures ouvertes,
Marcher les pieds nus dans l’herbe.

L’homme au chien fou a disparu,
Je le vois au loin, aussi vite qu’il était venu.

Un couple de canards se reposent sur la berge,
loin du tumulte de leurs congénères.
Se doutent-ils que je les observe
Quand le vent agaçant les exaspère?

Ils sont inséparables,
Ils semblent seuls au monde.
Et moi, d’écrire cette fable,
Je sens mon cœur qui tombe.

Ils s’éloignent du rivage,
En flottant doucement.
Mon amour je pense à nous,
Tu me manques cruellement.

Je suis comme ce canard solitaire,
qu’aucun autre ne semble accompagner,
mon cœur brisé comme le verre,
le jour où tu as cessé de m’aimer...

 

Autres inspirations

La ballade des canards
Rayures
20180620
Au bord de ta fenêtre
Cirque à remettre
Shopping school
Le péché originel
Faux témoignage
Patriote
Toxique
Partie décisive
Prenez soin de vos yeux
Croyance anatomique
Jours de maintenance
Faut rigoler
Parti pris
Après c’est trop
Le temps de parole
Fermés pour cause d’intempéries
Programme adapté
Universe
Saccage
Carnivores
Les gros volumes
Engourdi.e.s
Petite pointure
Trahir l’intime
Superflu