Dernière inspiration

Bois Dormant

Nganji ,  le 04.12.16


les rêves de mon frère
ne sont pas les miens

pourtant

je les aime

ceux de ma soeur
le sont encore moins

quand bien même

adorables

c'est pas pour ça
que l'on sème
autant
chaque jour
au fond d'un bois
l'espoir
de sortir
à notre tour
des soirs
pétris
de mensonges
et de phrases magiques
tombées des feuilles
presque mortes
sous les massages
cardiaques
des arbres
généalogiques
ou
gênés tout court
d'avoir entraîné
ces branches sciées
sous nos fessiers
à nous faire tomber
exprès
à nous faire aimer
de près
les mains
précipitées
une
après
l'autre
caresser
veiller
malgré
le vent
porté
par le vague
remettre sur pied
nos âmes
blessées
avant
chaque réveil
que m'avait confié mon frère
chaque réveil
que m'avait offert ma soeur
pour m'éloigner
si nécessaire
des cauchemars
d'une famille
éclatée
sous la surface
des racines
mal plantées

 

Commentaires

Ajoutez un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.

Autres inspirations

Bois Dormant
Arpenteur (Cinq poèmes sans issue / N°3)
Temps de guerre
Réconciliation
Prix du Pur-Sang
Arraché
Ruptures: Puisque...
A mon commandement
Sous Un Casque Bleu
Arganier
À vélo
La dent en or
Rêve Deux
L'arbre à parole
Derniers commentaires
Fabienne : Superbe.

Vinciane  : Ton poème est génial !!!!!!

Fabienne : Là aussi impatiente de la suite...

Fabienne : Impatiente de lire la suite

Fabienne : Me parle.....

Fabienne : Beau...

Nganji : Merci beaucoup Serge.

Monique : A fondre en larmes...

Vinciane  : J'adore

Oligo : Ceci est extraordinaire !

Monique Phoba : Si doux...

Olfa : Merci pour cet incisif texte.

Alain : cette chaise qui ne fait rien qu'attendre... et son vide est empli de mots ou de maux !

Ana Kwaïko : C'est vraiment magnifique !